• L'Entre-Monde - 1 Origine

    L'Entre-Monde

    - 1 - Origine

    Angie L Deryckere

     

     

    L'Entre-Monde - 1 Origine de Angie L Deryckere

     

    Pages : 120

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Alors qu’Elya décide de fuir sa mère alcoolique pour vivre avec un père qu’elle n’a jamais connu, elle se retrouve dans un univers extraordinaire où règnent les êtres surnaturels les plus dangereux
    Comment fera-t-elle pour combattre le Seigneur El-Diablo, responsable du Triangle des Bermudes ?
    Arrivera-t-elle à retrouver son monde ?
    Entre enchantement, diabolisme et amour, sera-t-elle prête à affronter sa destinée ?

    Tome 1 - Origine :

    Elya Adam prend enfin la décision de fuir sa mère alcoolique. Elle part à la recherche de son père qui vit en Floride quand le vol B47 où elle est passagère disparaît des écrans radars au large des côtes Américaines…

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

      Une fois de plus, me revoilà plongé dans l'un des romans d'Angie L Deryckere et bien que celui possède peu de page au final, il n'en est pas moins intéressant. 

    La couverture de l'ouvrage est réalisé avec un soin tout particulier, j'aime particulièrement la police d'écriture du titre, ainsi que les couleurs de la couverture. Il y a un côté mystérieux, magique et personnellement, l'ensemble possède un côté oriental. Même si ça n'a aucun rapport avec l'ouvrage. Ceci n'est que mon ressenti. 

    L'histoire quant à elle est bien tournée. Elya est une jeune femme qui vient de recevoir son diplôme de fin d'études, mais patatra, sa mère débarque en pleine cérémonie à la limite de l'inconcevable. Les émotions et le ressenti de la jeune femme sont très bien décrit si bien qu'on est presque dans le même état qu'elle, et ça, j'ai apprécié. J'ai eu l'impression que l'auteur mettait beaucoup de choses dans son récit, et pas que dans celui-ci d'ailleurs. De tous les livres que j'ai lu, j'ai la sensation qu'elle se met un peu à nu d'une certaine façon. 

    Revenons à l'histoire. Elya quitte le domicile après avoir prit conscience que si elle reste auprès de sa mère, elle ne pourra jamais aller de l'avant. Elle contacte donc son père, et là voici embarqué dans un avion direction Miami. Mais, bien sur rien ne se passe comme convenu. Nous voici donc plongé dans un monde que nous ne soupçonnons pas l'existence et à la place d'Elya, je me serais aussi évanoui  un paquet de fois. 

    Alors tout ça pour dire, que j'ai prit un plaisir intense à lire cette première partie ou premier tome (comme vous voulez ^^) et que je vous le conseille grandement. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite, parce que cette première partie s'arrête sur un point crucial. Angie me donne toujours l'envie de rêver à travers ces nombreux ouvrages, où je me délecte de bons nombres de ses aventures.

    Merci aux Editions Sharon KENA pour leur confiance et merci à l'auteur de m'apporter la dose de rêve dont j'ai besoin à chacune de mes lectures.

    Enjoy !  


    votre commentaire
  • L.E.A. de Sandrine Bataille VandoorneL.E.A.

    Sandrine Bataille Vandoorne

    Le Monde de la chasseuse de la nuit, Tome 1 : La première goutte de sang de Jeaniene Frost

     

     

     

     

    Pages : 410

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    4025, Nouvelle Terre. 
    Afin de préserver un monde utopique, chaque continent ignore l'existence des autres grâce à des frontières magiques. Les hommes n'ont que des pensées positives grâce à l'existence des rêveurs. Jusqu'au jour où une faille apparaît qui permet aux Ténèbres de refaire surface.
    Sur le Continent Dasure, les rêveurs et les hommes d'église disparaissent laissant aux hommes un avenir morose et uniquement axé sur le travail...
    C'est dans cette ambiance que naît L.E.A. 

    Manifestement, c'est une rêveuse. 
    Va-t-elle disparaître à l'apparition de ses pouvoirs, au moment de la puberté, comme tous les autres? Sera-t-elle celle qui sauvera le monde des Ténèbres?

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Je remercie avant tout l'auteure Sandrine Bataille Vandoorne de m'avoir proposé son ouvrage, pour découvrir son univers.

    L'histoire se passe dans un futur très très éloigné, où le Monde qui nous entoure n'existe plus que dans les ouvrages, où les rêves ne sont plus permis, où les religions sont vouées à disparaître, où il y a des interdictions à la pelle. Une série d'échecs à ne pas renouveler sur Nouvelle Terre (lieu où l'histoire se déroule). Quelque part, une naissance va tout changer. Quelque part, Lea est la seule qui puisse sauver le monde.

    J'avoue que j'ai beaucoup de difficultés à écrire cette chronique, il y a tant de choses à l'intérieur de l'ouvrage, il traite de tellement de sujets, que je n'arrive pas vraiment à cerner la chose.

    Lea est une rêveuse dans un monde où les rêveurs sont persécutés, elle aime les mondes imaginaires et elle est la Lumière d'Anthamée. Les Ténèbres avancent sur la Nouvelle Terre, et les chasseurs de rêves veillent au grain. Mais Lea est l'unique espoir pour tous les peuples. Elle détient pleins de pouvoirs, parfois même effrayants, mais c'est tellement bien expliqué que j'ai adoré. 

    Dans le Monde de l'Auteure, il y a tout un univers qui lui est propre, une diversité de peuples, une multitude d'événements qui rend le tout particulière accessible. Au fil de ma lecture, j'ai été particulièrement attentive à l'écriture de l'auteur. Sa plume délicate et fluide nous plonge avec délice dans l'histoire. Je n'ai pas vu le temps passé, tant j'ai été absorbé par l'histoire.

    J'ai trouvé aussi qu'il y avait une grande leçon d'humanité derrière. On parle d'erreurs humaines, de technologies, de la nature qui reprend ses droits. J'ai la délicieuse sensation que le sujet va bien plus loin que le traitement fantastique de la chose. Alors oui nous avons des anges, de l'imaginaire, mais j'ai été particulièrement sensible à l'originalité.

    Je ne peux pas vous résumer l'ouvrage, il y aurait trop à dire, mais en tout cas, vous ne pourrez qu'aimer. Évidemment, au début, j'ai eu quand même un peu de mal à entrer dans l'histoire, puisqu'il est écrit au présent. Mais les personnages sont attachants, l'univers très bien ficelé, la recherche bien présente ... Je n'ai pas de préférence niveau personnage, ils m'ont tous touché à leur manière.

    Encore merci à l'auteur pour ce merveilleux univers ! Je vous le recommande.

    Enjoy !   


    1 commentaire
  • La cité des ténèbres, Tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra ClareLa cité des ténèbres, Tome 1 : La coupe mortelle

    Cassandra Clare

    Le Monde de la chasseuse de la nuit, Tome 1 : La première goutte de sang de Jeaniene Frost

     Les Chroniques d'Effy 

     

     

    Pages : 570

    Parution : 16/05/2012

    En vente ici

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir... Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d'Ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    A l'approche de la date de sortie du film, je me suis dit qu'il était quand même temps de me mettre à lire cette saga qui tant parler d'elle. Et quelle ne fut pas ma déception lorsque je me suis aperçut que je venais déjà de terminer le premier tome, et pas sur une note joyeuse ! Enfin si, mais pas de la façon qu'on aimerait que cela se termine !!! 

    Alors Clary est une jeune fille, tout ce qu'il y a de plus normal, qui un jour a le malheur d'être au mauvais endroit, au mauvais moment. On va dire ça comme ça ! Elle croise sur son chemin : Jace, Isabelle et Alec, ce dernier d'ailleurs ne la porte pas très bien dans son cœur. Au final, on apprend le pourquoi du comment, et il est vrai que ça rapporte pas mal de problèmes.

    Ce qu'on aime dans cette histoire :  bein l'histoire en elle-même est fort sympathique ... je vous entend me dire déjà : non, elle est superbe, bla bla bla ! et vous avez raison. Elle est sensationnelle, devrais-je plutôt dire. La mère de Clary a disparut, par un hasard qui finalement n'en sera pas, la jeune fille va se retrouver au centre du bataille qui pointe son nez, on a le retour de Valentin qui va bouleverser deux trois vies au passage et qui annoncera de sombres nuages à l'horizon. Vous prenez tous ses ingrédients, vous les mélangez, vous les versez dans un grand verre à cocktail et vous voilà en présence d'un livre haute voltige !  

    Les personnages sont quant à eux, forts intéressants. Jace, dans le genre sarcasme il est le plus fort, mais c'est aussi un très bon combattant, surtout quand il s'agit de sauver Clary ; Alec, ben c'est Alec, il veut protéger les arrières, mais disons qu'il est quand même un peu moins au premier plan ; Isabelle, c'est une déesse, dès les premières pages, elle nous tombe dessus, on ne sait pas où ni comment, mais elle est juste énorme ; et puis Simon, ben c'est du grand Simon, le meilleur ami toujours en arrière mais si présent dans la vie de Clary, et si désespéramment amoureux. Tellement amoureux qu'il n'ose pas le dire. Du grand romantisme !

    Et puis, les pages se tournent d'elle-même, on est tellement happé par l'histoire, qu'on pourrait oublier qu'il y a une fin. une fin des plus atroces. Quand j'ai terminé le livre, je me suis surprise à me dire que ça ne pouvait pas se terminer ainsi, que Clary / Jace c'était juste horrible. On le sent ils sont proches, et ce dès les premières pages, derrière son côté sarcasme en tout genre, il est toujours là pour la protéger, c'est même elle qui passe avant les autres. Et lorsque l'on arrive dans les dernières pages, nous avons un nouveau Jace, désespéré, perdu, qui souffre presque, mais qui a la force de se relever pour Clary. Et je me dis que ce n'est juste pas possible !!!

    Alors il faut vite que je lise la suite, sinon, je vais devenir folle à me poser pleins de questions sur leur sort :p

    C'est un coup de cœur assuré pour ce premier tome. L'écriture est plaisante, fluide, les actions se succèdent les unes à la suite des autres, on n'a pas trop le temps de souffler. Les personnages sont humains, rien n'est laissé au hasard, l'amitié, l'amour la haine, ils connaissent. Ce ne sont pas des héros enfin presque mais je veux dire ce sont pas des super-héros, ils sont bien souvent blessés, ça rend le texte encore plus humain.

    Pour conclure, c'est un crève cœur. Vous l'aurez comprit la fin est une injustice. Je ne comprend pas l'auteur.... Mais en même temps, elle nous pousse à lire la suite, alors un grand merci !    

     

    La cité des ténèbres, Tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra Clare


    5 commentaires
  • La cité des ténèbres, Tome 2 : L'épée mortelle de Cassandra ClareLa cité des ténèbres, Tome 2 : L'épée mortelle

    Cassandra Clare

    Le Monde de la chasseuse de la nuit, Tome 1 : La première goutte de sang de Jeaniene Frost

     

     

     

     

    Pages : 525

    Parution : 01/03/2012

    En vente ici

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repères de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux orées du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Le tome 1 m’avait beaucoup plu, je dois bien avouer qu’il me fallait vite lire la suite. Alors ni une, ni deux, après m’être enfilé pas moins de 3 lectures passionnantes, je me suis redirigé vers la suite de la Cité des Ténèbres avec joie et délectation.

    J’ai eu le bonheur de retrouver Jace, Alec, Isabelle, Clary. Alors évidemment, notre héroïne est un peu mise à l’écart, elle reprend petit à petit sa petite vie là où elle l’avait laissé entre parenthèse. Et au fur et à mesure de notre lecture, elle réintègre l’équipe des chasseurs d’ombres. Et pour cause. Entre meurtres sauvages, course à la montre pour retrouver l’épée Mortelle, l’Inquisitrice qui a une dent contre Jace et surtout Valentin, on peut dire que ça ne manque pas de saveur tout ça. Sans compter que Clary perd d’une façon bien particulière son meilleure ami Simon. Au passage, je trouve que le personnage fait un peu office de boulet. Enfin, au moins au début, après il me fait juste pitié quand même. Mais ce n’est que mon avis bien sur. Action, danger, amitié, amour, choix sont les maîtres mots de cet opus. On ne s’ennuie pas une seule seconde, c’est d’ailleurs ce que j’aime dans cette série. Quand on croit que c’est terminé, c’est là que tout redémarre !  

    Et puis, on tourne les pages, on est de plus en plus happé dans cet univers sombre et fantastique. Après la fin du tome 1, on se dit que le couple Clary / Jace part complètement en fumée, mais l’auteur dans son immense bonté, nous replonge dans des scènes tout à fait à tomber par terre. On est dans le tourbillon du « on peut / on ne peut pas », puis dans « mais oui, vas-y / ah mais non en fait ! ». Clary toujours aimanté par Jace, on a des scènes très touchantes, avec souvent des non dits. J’étais souvent été crispée je l’avoue.

    Je l’ai lu avec une telle facilité que lorsque je suis arrivé à la fin, il m’a fallut lire la suite immédiatement. La fin est tout à fait horrible, on se dit alors que ça y est, ils vont se mettre à nu, et ben non, pas tout à fait, c’est même l’inverse qui se produit à notre grand déplaisir. Les évènements de la fin du tome marquent aussi un nouveau tournant. Clary a de nouveaux pouvoirs, des pouvoirs qui peuvent être dangereux, mais lorsqu’elle décide de s’en servir enfin, on peut dire que ça fait quand même peur.   

    La plume de l’auteur est toujours aussi agréable à lire, on sent qu’elle a de l’idée, de l’imagination et finale tout tient forcément la route. Comme une évidence.

    Enjoy !      

     


    votre commentaire
  • La cité des ténèbres, Tome 3 : Le miroir mortel de Cassandra ClareLa cité des ténèbres, Tome 3 : Le miroir mortel

    Cassandra Clare

    Le Monde de la chasseuse de la nuit, Tome 1 : La première goutte de sang de Jeaniene Frost

     

     

     

     

    Pages : 606 pages

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    À la veille d'un affrontement ultime avec Valentin, Clary et Jace, découvre que l'amour est un péché mortel et que le passé renferme souvent de noirs secrets… 

    La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Citée de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S'introduire dans la Cité sans l'autorisation de l'Enclave n'est pas sans danger...
    Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ? 

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    J’addddore cet opus !!! Quand je l’ai refermé, j’étais super contente de la tournure des choses, et de savoir que …. PAS DE SPOILER ! Mais je pense que vous avez compris où je voulais en venir.

    Mais bien sur avant d’en arriver là, il s’en est passé des choses. Pour sauver sa mère, Clary doit absolument trouvé un sorcier sur Idris, en compagnie de Madeleine, une amie de sa mère. Seulement voilà, Jace refuse qu’elle n’y mette un pied et tente de convaincre son ami Simon de l’aider à trouver une excuse à cela. Pourtant avant le départ, la troupe se fait attaquer par des Damnés et doivent donc immédiatement passer le portail, emmenant par la même occasion Simon (qui n’était pas prévu au voyage, mais comme il est blessé…). Lorsque Clary l’apprend par Magnus, hop ni une ni deux, elle utilise son pouvoir des runes, et rentre sur Idris.

    Mais tout ne se passe pas comme prévu. Alors qu’elle pensait trouver Jace au moins, ne serait que 1%, ravi, c’est carrément la douche froide qui l’attend. Je l’ai trouvé cruel, et la pauvre n’avait pas vraiment besoin de cela. D’ailleurs, c’était presque incompréhensible. Il veut la protéger, mais il la couve trop. Finalement, elle fait comme elle en a envie et lui il n’a pas vraiment conscience de cela.

    Et puis, les pages tournent, elles tournent très vite même. On se retrouve une nouvelle aspiré dans ce côté sombre et fantastique. Un nouveau personnage fait son apparition : Sébastien. Un peu trop proche de Clary a un moment. Il tente même de l’emballer. Finalement Jace voit en lui quelqu’un de pas très commode. A juste titre bien sûr. Lorsque la vérité éclate, lors d’une confrontation, ceci expliquait donc cela.

    La maman de Clary fait son grand come back, évidemment, elle ne revient pas sans quelques explications et sans quelques révélations bien croustillantes …. Et là, c’est l’apothéose pour moi ! Alalala, j’ai adoré ce passage.

    La fin arrive bien trop vite à mon goût. Et c’est juste magnifique dans tous les sens du terme. J’ai adoré comment les évènements se sont succéder, on avait vraiment l’impression que le Destin s’acharnait. Le malheur a frappé malheureusement et il y a eu des pertes, dont une où j’ai faillit pleurer, tellement c’était triste.

    J’attends juste un peu pour le quatrième volet, histoire de bien diriger tout ce qui est arrivé jusqu’à présent. Et pour pouvoir aussi mieux savouré la fin de ce 3ème opus. Au long de ces trois tomes, le personnage de Clary a bien évolué et j’ai adoré tout simplement…

    Je ne pensais pas vraiment être une grande fan de la série, mais avec l’arrivé du film je me suis dit qu’il était temps de m’y coller. Finalement, je n’en suis absolument pas déçu et c’est tant mieux si je puis dire !

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique