• 80 notes de Jaune de Vina Jackson

    80 notes de Jaune de Vina Jackson

     80 notes de Jaune 

     Vina Jackson

     

     

    80 notes de Jaune de Vina Jackson

     

     Pages : 450

     

     

     

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

     Prisonnière d’une relation en demi-teinte, Summer, violoniste passionnée, trouve refuge dans la musique. Elle passe ses après-midi à interpréter Vivaldi dans le métro londonien. Quand son instrument est détruit, elle reçoit le message d’un admirateur secret. Dominik, séduisant professeur d’université, se propose de lui offrir un violon en échange d’un concert… très privé.
    Dominik et Summer se jettent alors à corps perdu dans une liaison sulfureuse aussi imprévisible qu’excitante. La jolie violoniste laisse libre cours à des pulsions interdites et s’abandonne enfin à la passion, mais elle va découvrir qu’il n’y a pas de plaisir sans souffrance…

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

     Je viens de terminer 80 Notes de Jaune, écrit par Vina Jackson, sortie aux Editions Milady. 

    J'avoue ne pas très bien savoir par où commencer ma critique, tellement j'ai été déçue. Il est rare chez moi de retrouver un tel sentiment d'impuissance, mais là, je dois bien avouer : J'ai été vaincue ! Et vous allez comprendre pourquoi je vous dis ça dans les quelques lignes qui vont suivre... 

    Parlons tout d'abord de la Couverture, qui est, il faut bien se l'avouer, très bien travaillé, elle attire le regard, elle est sobre, simple et pourtant elle donne direct le ton du livre. Le violon en atteste, puisqu'en effet, notre héroïne est violonniste. Le ton est donné. 

    La 4ème de couverture est intéressante, et alléchante aux premiers abords. Elle promet une bonne lecture, et pour ceux qui ont apprécié Monsieur Grey dans la trilogie Fifty Shades, une sorte de petite réplique, pas à l'identique puisque chaque livre est bien différent, mais disons dans le même style. Une romance qui naït entre deux personnes dont l'un est un maniaque du contrôle. Je ne vais pas vous la refaire mais vous comprendrez surement là où je veux en venir. 

    Et bien oui et non. Nous avons bien ce qui ressemble à une petite romance. Mais disons que c'est assez pervers et trop exhibitionniste à mon gout. Commençons par le personnage principale : Summers. C'est une jeune virtuose du violon, pour qui jouer est une sorte de priorité dans sa vie. A côté de ça, elle a une vie sexuelle pour le moins ennuyeuse avec son petit ami, Darren. Finalement, elle le quitte. Elle fait un petit de chemin toute seule, jusqu'au jour où son violon est brisé alors qu'elle jouait dans le métro devant les passants. A partir de ce moment, la rencontre avec Dominik ne se fait pas immédiatement. En effet, un jour alors qu'il était précisément dans le métro, il entend Summer jouait du violon et il est de suite happé le son de celui-ci et par la musicienne. Il ne s'approche pas d'elle, il écoute tout simplement. Et puis un jour, il tombe sur le journal où il est relaté un incident qui s'est produit dans le fameux métro, et retrouve ainsi sa mystérieuse musicienne. 

    Je vous passe les détails bien évidemment. Sauf que c'est lui qui lui achète un nouveau violon, à condition qu'elle joue pour lui. La première fois c'est donc dans un parc, puis dans une crypte. Cependant, c'est dans une tenue bien particulière qu'il lui demande de jouer, et avec un groupe de musicien aux yeux bandés. Vous avez sans doute deviné la tenue (si on peut parler de tenue bien sur ;) ) 

    En bref je vous passe de nombreux détails, sauf que dans la quasi totalité du livre, on ne parle que de sexe, exhibition, échangiste, orgie et bien d'autres encore. Ce qui m'a le plus frappé en réalité dans ce livre, ce n'est pas ces termes qui reviennent à chaque chapitre, c'est plutôt que dans la seconde partie du livre, on parle d'esclaves, de soumises, de violences, de maîtres et d'un registre parfois cru ! Ca n'a plus rien à voir avec le monde semi fantastique de Monsieur Grey. Autant Mr 50 nuancs m'a beaucoup plu, autant ce registe m'a dégouté. On rabaisse littéralement l'image de la femme à un niveau d'esclave. Enfin, chacun a ses pratiques, je ne critique pas ce genre d'expérience ou appelez le comme vous voulez. Mais, dans un livre, je trouve ça choquant. Alors quand on se met à comparer 50 nuances de Grey et 80 notes de jaunes en disant, je cite : « Si vous êtes fan de Cinquante Nuances de Grey, vous allez adorer cette nouvelle série sur la relation tumultueuse et sexuellement intense de ces deux étrangers. Très addictif ! » --LOOK - Ah non, je suis désolé, les deux livres n'ont rien à voir ! Je suis révolté qu'on puisse vendre ce genre de choses. 

    Dans l'ensemble, le livre est bien écrit, soyons bien clair là-dessus. Mais ce qui m'a le plus dégouté c'est surtout la seconde partie du livre, lorsque Summer part pour New York et qu'elle rencontre Victor (un ami de Dominik soit dit en passant, mais c'est pas un ami comme on pourrait le penser). Lui, il veut carrêment faire de Summer une esclave, une vraie soumise, la tatouer d'un numéro etc etc .. A partir de ce moment là, on se demande si elle n'est pas un peu folle dans sa tête. Qu'on envisage de tester ses limites dans le sexe, je suis d'accord. Mais rentré dans ce genre de pratique, c'est trop pour moi ! Bon, les auteurs l'ont écrit comme ça, je respecte. Mais attention à ne pas mettre cet ouvrage dans des mains innocentes ! Je ne comprends pas comment on peut écrire ce genre de choses ! 

    Dans l'ensemble, je ne reviendrais pas sur l'histoire en elle-même, étant profondément déçut par son manque d'originalité et son vocabulaire trop cru à mon gout. L'écriture est bien menée, A chaque chapitre,  on a soit Summer en "je", soit Dominik en "il". On a ainsi deux points de vues différents, ce qui nous permet d'en savoir toujours un peu plus sur le personnage qu'incarne Dominik. Je ne me sens pas proche du tout des personnages, donc je ne leur ai trouvé aucune qualités, ni défauts d'ailleurs. Sauf peut etre que Summer devrait aller consulter un bon psy ! (Ca reste mon avis, et seulement le mien ! ) 

    Je ne lirais en aucun cas la suite, je n'ai même pas envie de m'y aventurer. Merci quand même aux auteurs qui ont écrit ce livre ... Je n'aurais peut être pas dû me fier à mon instinct pour ce coup ci ^^ 

     

    « Les Guerriers de l'Ombre Tome 1 : Amour Brûlant de Sharon KENALa Confrérie de la dague noire, tome 1 : L'amant ténébreux de J.R. Ward »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :