• Jamais sans vous de A.J Kauffman

    Jamais sans vous de A.J KauffmanJamais sans vous

    A.J Kauffman

     

    Jamais sans vous de A.J Kauffman

     

     

    Pages : 302

     

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Sasha et Gabriel sont heureux et amoureux, il ne leur manque plus qu'une chose : fonder une famille. Mais tout se complique, concevoir un enfant s'avère plus difficile que prévu.
    Quand Abby-Gaëlle voit le jour, ils sont enfin comblés. Cependant le bonheur est éphémère, un terrible accident va tout bouleverser. Il faudra faire face à cette épreuve, à cette vie qui ne sera plus jamais la même.

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Je remercie tout d'abord l'auteur AJ KAUFFMAN pour m'avoir proposé de chroniquer son ouvrage, ainsi que ma partenaire Chroniques Livresques pour me l'avoir adressé. 

    Il y a des ouvrages qui vous touchent sans plus et d'autres qui vous font pleurer toute la nuit - grande première pour moi ! - 

    Voici mon avis sur Jamais sans vous de AJ KAUFFMAN : 

    Sans rentrer dans les détails, je trouve la couverture très simple, mais très jolie et quand on lit l'ouvrage, on comprend le choix de l'auteur quant à cette réalisation. Le résumé, quant à lui, réserve de grandes surprises et pas vraiment dans le sens qu'on aimerait. 

    Lorsque nous commençons la lecture, le prologue nous projette immédiatement dans le ton du livre. On sait d'entrée qu'il va y avoir du sport. Alors accrochez-vous. 

    Gabriel et Sasha tentent depuis de nombreuses années de concevoir un enfant. Après des essais sans succès, des séjours à l'hôpital, Sasha est au plus mal moralement et entraîne par la même occasion Gabriel. On sent qu'ils ont énormément d'amour au sein de leur foyer. Gabriel est toujours présent pour sa femme, à la réconforter dans ses épreuves. C'est l'homme parfait en somme. Il a quelques défauts, il fait des erreurs, mais comment pouvons-nous lui en vouloir quand on voit - ou lit - tout ce qu'il est dévoué à faire pour rendre sa femme heureuse ? Pas sûr ! 

    Et puis, la nouvelle tombe et Abby-Gaëlle arrive au sein du foyer. Une occasion inespérée pour ses parents qui ont tant d'amour à donner... Et je m'arrête là pour l'histoire ! 

    Alors qu’est-ce qui m'a fait tant pleurer dans cet ouvrage ? 

    On peut sans aucun doute se mettre à la place de Sasha. Elle pourrait être nous, ça pourrait être vous, moi et les autres. L'auteur a trouvé les mots pour décrire les émotions de notre jeune héroïne, ses sentiments qui nous submergent face à l'échec. J'ai pu comprendre son besoin de donner naissance et son envie de baisser les bras. 

    Et puis le drame survient et j'ai imaginé être cette maman dont la vie s'effondre. Et j'ai pleuré. Voilà, l'auteur a réussi à me faire pleurer et même lorsque j'ai eu terminé, même si la fin fournissait l'espoir inespéré, j'ai pleuré, parce que c'était triste. Je me suis posé la question : "Et si ça m'arrivait, comment je pourrais faire face ?" Je ne suis pas sûre d'avoir trouvé la réponse, car on ne sait pas finalement comment nous pourrions être face à un tel drame. 

    La perte, le chagrin, la détresse, le déni parfois - et même beaucoup ! -, faire semblant que tout va bien alors qu'au fond de soi tout va mal, l'incompréhension face à cette grande question qu'est le : "Pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi eux ?" : voilà les ingrédients de la grande moitié de l'ouvrage. Et ne vous leurrez pas, c'est comme ça jusqu'à la fin ! 

    Et puis au loin, il y a une lueur d'espoir, qui se trouve chez une personne étonnante. Même si les rapports étaient moindres, même si elle ne 'aime pas, même si... Il s'avère être celui qu'il semble être, avec ses innombrables démons - dur de dire sans spoiler ! -  

    Dans l'ouvrage, il y a toujours le grand méchant loup et bien, ne vous y trompez pas ! Julia est le diable en personne ! Je l'ai détesté d'entrée de jeu. Elle est arrogante, veut être le centre du monde, vulgaire, et j'en passe ! Une bonne tarte qu'elle mérite ! D'ailleurs, c'est ce qui lui arrive et j'ai souri ! Ça faisait du bien ^^. 

    Côté émotion, c'est le top du top. Par contre voici ce que je reproche à l'ouvrage : 

    J'ai eu l'impression que les récits s'enchaînaient trop rapidement. Au moment des flashbacks, j'ai eu de gros doutes, à tel point que j'ai dû revenir en arrière pour comprendre où voulait en venir l'auteur. La dissociation entre passés / présent n'était pas vraiment simple. Ensuite, l'épilogue. J'ai trouvé qu'il était léger. On termine sur une note triste - perso, j'ai cru qu'elle y passait - et boom ! l'épilogue me fournit une autre fin, une lueur d'espoir de dingue. Comment ? Pourquoi ? J'ai trouvé que cela manquait d'indication, même si on est des années plus tard. En mon sens, pour cette dernière partie, on aurait pu - je dis bien : on aurait pu - avoir un point de vue Sasha, qui nous expliquait comment elle s'en est sortie et les leçons qu'elle en a tirées. Ce qui l'a sauvé au final. Moi, je me comprends en couchant ses mots, pas sûr que ce soit votre cas, mais au besoin je serai ravie d'en parler avec ceux qui ont lu l'ouvrage :) 

    Alors j'oublie certainement plein de choses, ne m'en veuillez pas ! Je préfère que vous le découvriez par vous-même et si l'envie vous vient de vouloir en parler, je reste ouverte ^^. 

    Pour finir, je dirai qu'il ne faut pas passer à côté. Alors oui, l'ebook a quelques défauts - j'en ai discuté avec l'auteur d'ailleurs - mais le récit est juste une pure merveille. Je vous le recommande si vous avez besoin de pleurer. N'hésitez pas à appeler Kleenex pour une livraison avant ! Et surtout, mais surtout, ne le lisez pas la nuit ! Ne faites pas comme moi, j'ai pleuré toute la nuit :) 

     

    Jamais sans vous de A.J Kauffman

     

     

     

     

    Chroniques Partenaires : 

     Jamais sans vous de A.J Kauffman

    « Le rendez-vous "5 livres / 2 semaines... ou pas !" (8)Le Tombeau des Âmes perdues de Marion Obry »

  • Commentaires

    3
    Lundi 20 Octobre 2014 à 19:10

    Je pense que c'est le logiciel d'ouverture qui fait la différence, car en l'ouvrant sur mon pc avec un autre, il était nickel :/ cherchez l'erreur... et rohh, l'oreiller c'était une bonne idée!

    2
    Lundi 20 Octobre 2014 à 17:41

    Comment c'est possible ça ? je te parle des erreurs bien sur ! 

    Ah ben j'avais pas de mouchoir, mais j'avais mon oreiller en tout cas, que j'ai serré tout fort tout fort mdr ! 

    1
    Lundi 20 Octobre 2014 à 17:32

    Je lui avais dit pour l'avant l'épilogue niark niark niark, mais après je ne savais pas trop si elle avait changé ou non (j'attends mon bébé pour le mettre dans ma biblio) :p Contente que tu ais aimé également et oui, il est à pleurer (il vaut mieux éviter de lire sans mouchoirs à portée de mains :p )

    Tiens voilà mon avis je vais mettre le tien de suite (et les problèmes d'ebook, j'ai connu avec un autre livre et en fait il y avait des erreurs sur mon ipad, mais au final il n'y en avait pas sur une autre tablette, cherchez l'erreur...)

    http://chroniqueslivresques.eklablog.com/jamais-sans-vous-aj-kauffman-a109207232

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :