• JUNGLE SHADOW de la téléréalité au cauchemar de Gala De Spax

    JUNGLE SHADOW de la téléréalité au cauchemar de Gala De SpaxJUNGLE SHADOW

    De la téléréalité au cauchemar

    Gala De Spax

     

    JUNGLE SHADOW de la téléréalité au cauchemar de Gala De Spax

     

     

    Pages : 314

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

    Shadow est une jeune étudiante qui vit depuis ses trois ans dans une famille adoptive dont les moindres faits et gestes sont filmés pour un programme de téléréalité.
    Le producteur propose, à la suite d’un vote du public, que Shadow retourne à Sumatra afin d’y retrouver ses parents biologiques sous les yeux de la France entière. 
    Notre candidate accepte et se lance donc dans cette nouvelle émission estivale qui ne va pas être aussi idyllique que prévu…

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

     

    Les univers de Gala de Spax sont toujours aussi rocambolesques, magnifiques et intuitifs. Je ne me souviens pas d'avoir un jour été déçu par l'un de ses ouvrages, appréciant toujours son côté inventif, sa plume magnifique, et ses personnages tout aussi attachants. Gala de Spax est juste unique dans son genre, comme le sont la plupart des auteurs. Mais plus encore, dans chacun de ses ouvrages, il y a une âme, des émotions, de l'action et beaucoup de questions. Et pour tout cela, j'adore Gala de Spax et tout son univers livresque. 

    Tout d'abord, un petit mot sur la couverture que je trouve sublime et qui définit très bien l'univers de l'ouvrage. Le côté Jungle est très bien représenté, le personnage se rapporte à Shadow, l'ensemble est cohérent, c'est un magnifique travail qui nous est présenté. 

    Le récit, quant à lui, se découpe en deux actes et nous envoie très loin. Shadow voit sa vie étalé devant des caméras depuis sa petite enfance. Recueillit alors qu'elle a que 2 ou 3 ans, elle se trouve en plein sous les projecteurs pour une télé-réalité sur du long terme. Mais la jeune fille, forte de caractère, n'hésite plus à ouvrir sa bouche pour dire ce qu'elle pense. Et lorsqu'on lui propose de tourner en pleine jungle ses futures retrouvailles avec sa mère biologique, la première chose qui va sortir de sa bouche, c'est un beau "non!". Ce qui semblait être au premier abord une sorte d'émission estivale de télé-réalité, destiné à occupé les téléspectateurs pendant l'été, se révèle être d'une tout autre nature. Tout bascule lorsque le frère de Shadow qui les accompagne lors de l'expédition se retrouve mourant après une piqûre de mygale. Le groupe se retrouve séparé et Shadow et son frère doivent s'en sortir sans l'aide des autres. Mais là également rien ne va plus ... 

    Tout au long de l'ouvrage, j'y ai découvert une jeune fille forte de caractère, mais qui cachait une blessure bien profonde, qu'elle tente de cacher derrière un masque de colère, de dédain parfois. Ses expériences avec les hommes qui vont faire le voyage avec elle vont se révéler intéressante. 

    Et lorsque la lumière est faite sur les choses inexpliquées, ou simplement sur des choses que l'on refuse expressément d’accepter, tout change, et on entre dans une autre dimension. 

    L'Acte 2 m'a semblait plus ciblé sur l'Amour alors que le premier est plus axé sur l'instinct de survie, l'instinct de domination. J'ai apprécié ses deux aspects parce que dans le premier, Shadow nous apparaît comme quelqu'un de froid, avec un tempérament de feu, mais aussi une personne fragile, qui se cache pour pleurer, parce que la réalité est dur à encaisser.  Dans l'acte 2 , elle trouve enfin l'amour, et les scènes sont juste délicieuse. Mais quand la réalité dépasse la fiction, c'est un coup de tonnerre qui tombe sur la tête de notre héroïne. 

    Pour terminer, je ne m'attendais pas du tout à un ouvrage de cette qualité, tant pour l'univers, que pour les mises en scène, que pour la totale. Il y a toutefois une petite chose qui me titille encore au terme de ma lecture. Nous entrons quand un univers avec des métamorphes, et des humains bien entendu, j'ai trouvé très étrange que les seuls hommes qui soient vraiment attiré par Shadow, à part Max, soient justement des tigres. Enfin, techniquement parlant, ils ont une partie humaines et une partie animal, mais j'ai trouvé ça très étrange qu'à part Max (qui n'a pas été très loin, pour mon plus grand plaisir) Osmane et Jalal et Tiphoon soient tous les trois attiré par Shadow, comme s'il était aimanté par Shadow par une force que l'on ne peut soupçonner. Après c'est mon ressenti. 

    Au terme de ma chronique, je peux dire sans hésiter que c'est une petite merveille et que c'est un merveilleux coup de foudre. (Toutefois attention, il y a encore quelques petites fautes qui se faufilent, mais ça n'a pas gâché ma lecture) 

    Merci à Gala de Spax pour la qualité de son ouvrage. 

    A recommander ! 

    Enjoy ! 

     

    « Les Cavaliers de l'Apocalypse, Tome 1 : Guerre de Larissa IoneL'Ange déchu, tome 1: L'Hunter de Marion Obry »

  • Commentaires

    2
    Vendredi 27 Juin 2014 à 17:14

    moi aussi j'adore !! 

    1
    Vendredi 27 Juin 2014 à 17:13

    J'aime beaucoup Gala, elle a un don pour nous faire adorer ses livres !! Je n'arrive pas à m'en passer !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :