• Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée de Cassandra O'Donnell

    Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée de Cassandra O'donnellRebecca Kean,

    Tome 1 : Traquée

    Cassandra O'Donnell

    Module

     

     

    Pages : 473 

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

     

    Burlington...Nouvelle-Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

     

    Nouvelles d'un Myrien de Sandra Moyon

     Cela faisait déjà quelques temps que je voulais découvrir cette série, alors dans le cadre d'une nouvelle Sélection 5 livres / 2 semaines (voir principe dans la Rubrique Mes Rendez-vous à gauche), j'ai laissé le choix aux électeurs, et celui-ci a été des plus concluants. 

    Voici mon avis sur Rebecca Kean, tome 1 : traquée de Cassandra O'Donnell :

     Voici une héroïne comme je les aime : intrépides, qui ont de la bouche, de la sensibilité, une bonne dose d'humour, tout en restant sauvage à souhait. J'ai retrouvé tout cela dans Rebecca Kean, vous comprendrez alors pour pourquoi j'ai adoré ce tome 1. 

    Cassandra O'Donnell a monté de toute pièce son univers et s'en ai donné à cœur joie : je l'ai ressenti de la sorte en tout cas. Pour mon plus grand bonheur ! 

    Rebecca est une surnaturelle un peu particulière, du genre qu'on a pas encore vu ou lu et c'est tant mieux parce que je l'ai encore plus apprécié. Destinée à fuir toujours plus loin pour échapper à son passé et aux membres de son clan, Rebecca débarque dans le Vermont avec sa petite fille Leonora - qui est aussi surnaturelle que sa mère, puisque issue d'une union qui n'aurait jamais dû voir le jour. Sa magie est presque effrayante et j'en suis ravie. Bon, je pense que vous l'aurez compris : le personnage de Rebecca Kean va bien au-delà de mes espérances. Elle est l'idéale féminin que je vénère un peu dans les récits du même type. Elle a son franc parler, sa manière naturelle de faire les choses et j'aime beaucoup. Elle veille à la sécurité de sa fille, tout en essayant de rester dans le droit chemin et quand les choses commencent à déraper, on peut compter sur elle et sa précieuse magie bien effrayante pour faire les choses. 

    Mais au-delà du personnage, il y a l'histoire en elle-même. Rebecca se retrouve donc à prendre des décisions quand à certains conflits qui se passent au sein de la ville où elle a élu domicile. Accompagné de son amie loup-garou, Beth, d'un semi-démon où la tension est palpable et d'un Maître vampire Raphaël qu'on souhaiterait dévoré pour son quatre heures, elle s'implique dans les affaires de la ville et se voit assigner au rôle d'Assayim, pour maintenir l'ordre imposé par le Directum. Toutefois, son rôle va bien au-delà de ce qu'on pourrait croire, puisque Rebecca a un goût certain pour la torture et elle n'a pas froid aux yeux pour arriver à ses fins. Donc, ne soyez pas étonnée de certaines scènes ! Vous voilà prévenus :) 

    Le ton est donné. 

    J'ai été transporté du début à la fin. Aucun temps mort, si j'avais pu le lire d'une traite, je l'aurais fait bien volontiers. Le monde de Cassandra O'Donnell est semé d'embûches, de dangers que Rebecca doit sans cesse contourner. J'ai vraiment hâte de découvrir le tome 2 puisque le papa de la petite fille est sur leur trace et donc ça promet ! 

    Certains personnages sont devenus attachants au fil des pages. J'ai particulièrement aimé celui de Bruce, un petit côté charmant non négligeable d'ailleurs, toujours prêt à rendre service à Rebecca. La référence est sans doute mauvaise, mais j'ai perçu en lui des airs de Nathanaël dans la série Anita Blake, pas dans le genre soumis évidemment : ils n'ont rien à voir, mais dans le rôle qu'il joue aux côtés de Léonora (je pense que ça parle à tout le monde, ce que je raconte !) - j'adore la série Anita Blake au passage ! alors ça ne m'a pas dérangé du tout. Ensuite celui de Raphaël, j'ai été sensible au passage où ils font de la magie ensemble et le lien qu'ils ont créé, tout comme l'histoire du tatouage (ça vous parle aussi ? tant mieux !), et puis il y a Mark, le semi-démon, qui a été une grosse surprise, moi qui le prenais pour un charmant humain... loupé ! 

    Pour conclure, je dirai que j'ai été transporté du début à la fin par l'histoire de Rebecca. La plume de Cassandra est envoûtante et fluide. J'ai très bien accroché avec son imagination débordante et il me tarde de lire le tome 2. L'ouvrage se savoure sans modération. Il ne faut pas passer à côté ... Je le recommande grandement pour les amoureux de la bit-lit. 

    Enjoy ! 

    Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée de Cassandra O'donnell

     

     

     

     

     

     

    Chroniques Partenaires : 

    Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée de Cassandra O'Donnell

    « Angel, Tome 1 : Burn de L.A WeatherlyLes Héritiers, Tome 2 : Le Businessman et Moi de Ruth Cardello »

  • Commentaires

    4
    Mercredi 27 Août 2014 à 16:53

    MDR ! t'es bête :p 

    3
    Mercredi 27 Août 2014 à 16:52

    Oui maman!

    2
    Mercredi 27 Août 2014 à 16:35

    t'as intérêt même :p 

    1
    Mercredi 27 Août 2014 à 16:30

    Faut que je le lise xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :