• Une fée à Glade of Oaks d'Amanda Bayle

    Une fée à Glade of Oaks d'Amanda BayleUne fée à Glade of Oaks

    Amanda Bayle

     

    Une fée à Glade of Oaks d'Amanda Bayle

     

     

    Pages : 407

    Ensemble de Marine Sheridan

    Au cours d’une visite chez Hector Rougier, grand investisseur français fraîchement installé à New York, Brian Covington ne s’attendait guère à croiser parmi le personnel de son hôte, une pure beauté aux grands yeux expressifs et aux formes voluptueuses. Une fois de plus guidé par son instinct de libertin, il ne peut résister à la tentation et fait tout pour séduire la jeune domestique.

    Mais lorsqu’il apprend plus tard l’identité de l’inconnue, sa seule réaction est la fuite. Hors de question pour lui d’épouser une jeune débutante ! Il préfère les femmes mures et expérimentées. Toutefois, la jeune beauté hante ses nuits et rend les autres femmes insipides à ses yeux...

    Ensemble de Marine Sheridan

     

    Je remercie tout d'abord les Éditions CyPlog pour ce service presse ainsi que l'auteur Amanda Bayle pour cette petite merveille. 

    Voici mon avis sur Une fée à Glade of Oaks d'Amanda Bayle : 

    Glynis est la nièce du très grand investisseur Hector Rougier, qui a décidé de s'installer à New York, alors qu'ils venaient de France. Très vite, la jeune fille est surprotégée par son oncle, de sorte qu'elle ne peut pas sortir sans qu'il ne l'accompagne. Très naïve, Glynis ne connait absolument rien des relations hommes - femmes alors, quand un inconnu débarque chez son oncle, elle ne peut s'empêcher de l'observer et ce qu'elle ressent à ce moment-là la bouleverse tant et si bien qu'elle s'enfuit rapidement. L'histoire aurait pu s'arrêter là si l'homme en question ne l'avait pas poursuivi pour la séduire et la déflorait à même le sol de la chambre. Les choses se gâtent le lendemain lorsque l'oncle rencontre l'inconnu, en la présence de Glynis. Seulement voilà, cette dernière ne révèle rien de leur histoire. 

    Pourtant il arrivera bien à un moment où le choix s'imposera de lui-même, car l'oncle est loin d'être un tendre quand il s'agit de protéger sa nièce et Brian Covington va l'apprendre à ses dépens. 

    L'histoire est intense et l'écriture fort agréable. Amanda Bayle a su entrer dans son monde de 1830 avec dextérité. Les personnages sont attachants et ne manquent pas de caractères. 

    Malgré sa naïveté et son côté candide, Glynis réussit à se faire une petite place dans une société aux ragots surdimensionnés et lorsqu'elle est elle-même frappée par ces derniers, elle n'hésite pas à relever la tête et à affronter les habitants. Mais le chemin est long et cabossé, surtout lorsqu'elle croise la route de Marjorie et Maxime Weston. D'ailleurs, avec ce dernier, l'aventure ira très loin, mais je n'en dirais pas plus. 

    Au fil des pages, le personnage de Glynis reste fidèle à elle-même tout en devenant un peu plus femme. Elle prend de l’assurance sans perdre sa gentillesse et sa douceur, ce qui est assez déstabilisant pour ses adversaires et parfois même pour Brian lui-même. Quant à ce dernier, il comprend un peu tardivement qu’il est amoureux d'elle, mais c'est à cause de son caractère, que j'aime particulièrement. Il apparaît de prime abord comme quelqu'un de froid, calculateur, presque manipulateur. D'ailleurs au départ, Glynis en a vraiment peur, mais c'est là toute la beauté du personnage masculin. 

    À côté de ses deux protagonistes, il y a Samuel, qui joue un rôle important. Il est un frère, un confident, un véritable ami pour la jeune femme. Elle trouve en lui un appui, un soutien. Il serait intéressant de le découvrir plus encore dans le Tome qui lui est consacré avec la Rose Blanche. 

    Pour terminer, je dirai que cet ouvrage est une petite pépite. J'ai retrouvé ce que j'aime tant dans ses romances historiques, même si, j'avoue, le début m'a un peu déstabilise notamment à cause de la scène entre Brian et Glynis, mais soit ! En tout cas, j'ai vraiment passé un très bon moment. Certaines scènes m'ont beaucoup fait rire. J'ai aimé le tempérament de la jeune femme tout comme la colère non maîtrisée de notre Brian. C'était exécuté avec doigté et j'ai apprécié. Les descriptions donnaient vie à ses scènes et j'en ai apprécié la saveur. 

    Enfin, une fée à Glade of Oaks est une petite romance historique comme on pourrait les apprécier - les goûts sont différents d'une personne à une autre donc "on pourrait" ^^ - d’un auteur français publié par une petite maison d’édition. Ce fut une très belle découverte que je vous conseille de découvrir. 

    Enjoy ! 

     

    « Ensemble de Marine SheridanBibliothèque CyPlog »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :